ENCYCLOPEDIESANTE

Cancer du sein avec le golf en thérapeutique !

cancer-et-golf

Réaliser une enquête, au travers du Réseau DIANE (Réseau inter professionnel dans la prise en charge du cancer du sein) afin de faire émerger des axes pour la construction d’un modèle en secteur libéral favorisant le développement dans la prise en charge du cancer du sein de l’activité physique dans un objectif thérapeutique au travers d’une équipe qui apprendra à se structurer pour répondre aux objectifs.

1. D’une prise en charge ETP qui à ce jour est proposée essentiellement sur des centres hospitaliers
2. D’une prise en charge interdisciplinaire : proposer aux patientes l’association des savoirs propres de chaque professionnel au travers d’un savoir et d’une approche commune : dans ce cas précis le cancer du sein.

Un second objectif de cette enquête sera d’essayer de proposer une posologie dans la prescription, le suivi et ses outils afin de faciliter une éventuelle prise en charge, à ce jour inexistante, et qui sera d’autant plus facile si elle répond à des objectifs thérapeutiques « quantifiables » comme tout médicament car il s’agit bien dans ce cas de proposer par le sport une alternative non médicamenteuse mais bien thérapeutique ! Donc pour être efficace celle-ci devra répondre à une posologie ou pour être déjà dans le sport à une planification permettent ainsi de recruter des filières énergétiques bénéfiques dans la guérison et la prévention des patientes

Aujourd’hui le cancer du sein c’est 55 000 nouveau cas par an en France.

A ce jour on connait l’importance du sport dans la réussite des traitements tant immédiat (post chirurgical, radiothérapie, chimiothérapie…), qu’à moyen terme (hormonothérapie qui favorise la faiblesse des os et la fonte musculaire), qu’à long terme par la diminution de plus de 30% des patientes pratiquant une activité physique régulière du risque de rechute.
Le sport comme stratégie non médicamenteuse aujourd’hui un mot, demain un comportement. Pour ce faire il faut être en capacité d’amener les patientes au plus tôt malgré leur réticence physique, psychologique et financière vers les activités physiques. En l’état actuel la synergie des professionnels de santé autour des patientes est très efficace. Toute fois un grand nombre de soin de support comme le sport reste à la charge des patients.
Le cancer du sein est une maladie qui coûte cher : coût physique, psychologique pour la patiente mais aussi coût financier : arrêt de travail = diminution de salaire, perruque peu remboursé, crème, sous-vêtement etc. indispensable par la modification de la peau et de l’anatomie des femmes en raison des traitements. Si l’on considère que le sport est un médicament celui-ci ne mérite-t-il pas une prise en charge tout ou partiel des organismes de remboursement ? Encore faut-il pouvoir encadrer ses dépenses en fonction de leur efficacité.
Au travers de ce projet nous souhaitons faire émerger une posologie du sport santé dans un objectif de réussite thérapeutique, ce qu’on attend de tout médicament.
Ce projet est reproductible dans toute la France et permettra à grand nombre de patiente de bénéficier d’un traitement supplémentaire, le sport, dans leur parcours de soins.

Méthodologie de l’enquête :

Rappel : Mise en place et suivi d’une prise en charge précoce, continue d’activité physique pour les patientes dans une prise en charge interdisciplinaire / à une prise en charge en autonomie

Durée : deux années, fin juin 2021. Avec le souhait de prolonger 3 années de plus pour suivre les patientes le temps d’un traitement éventuel d’hormonothérapie sur 5 ans

Cible : patientes venant d’être diagnostiquée ou en post traitement immédiat

Intégration des patientes :

• Lors des consultations chez le médecin
• Cabinets ressources : Cabinet médicaux spécialisés du réseaux DIANE.
Proposition à 20 patientes de débuter une activité sportive encadrée avant le début des traitements. Chaque patiente sera informée du projet et signera un document de consentement pour participer au projet d’enquête.
• Les patientes auront 2 prescriptions :
o Une prescription de sport de 12 semaines ou 3 mois renouvelable pour suivre les recommandations H.A.S
o Une prescription kiné permettant un bilan complémentaire à celui du médecin en début et fin de protocole et un suivi régulier autour de la prise en charge
♣ un bilan musculo squelettique
♣ une prise en charge du tronc et de l’épaule de 15 séances

Parcours de la patiente après la consultation chez le médecin :

Etape 1 : Bilan kiné épaule et de l’aptitude aux activités physiques intégrant des tests physiques (doc joint) réalisés par un préparateur physique ou un kiné formé. Cette évaluation permettant d’orienter la patiente dans un parcours et une posologie est réalisé dans un des cabinets du réseau.
o AP au travers de la rééducation
o AP au travers de la rééducation et/ou de sport encadré par des soignants et des professionnels du sport formé
o AP au travers d’un encadrement par des professionnels du sport formé
o AP en autonomie
La prise en charge sportive se doit être continue mais celle-ci va connaître des évolutions, des adaptations par rapport aux différents traitements : par ses compétences, le rôle du kiné peut apparaître important dans la régulation et la continuité des activités physiques en complémentarité et en continuité avec les professionnels du sport. De ce fait un bilan de suivi sur la base de l’étape 1 est proposé aux patients tous les mois

Etape 2 : Évaluation et suivi de l’enquête sur deux années avec des bilans intermédiaires à 1 mois, 3 mois, 6 mois, 9 mois, 12 mois et 24 mois
– Questionnaire de qualité de vie des patientes
– Mesure du rapport masse maigre/ masse grasse par impédancemétrie
– Bilan préparation physique
– Bilan kiné APA du contrôle lombo pelvien et épaule

Pour y arriver les professionnels du réseau DIANE, le Centre HumanPhysio, le Cabinet de radiologie ANIM s’unissent autour des patientes afin de faire ressortir une posologie au travers de cette enquête pour contribuer au développement du sport sur ordonnance. En espérant que ce projet aux objectifs multiples retiendra votre attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *