ENCYCLOPEDIE

Ce qui est l’apprentissage Neuro ?

HABITUDES DE L’ESPRIT Changer votre cerveau,

 Le cerveau ne prévoit pas le swing la même manière chaque fois.

Nous ne sont pas câblés pour la cohérence comme des ordinateurs ou des machines. Les humains viennent dans le monde comme « improvisateurs ».  

Le cerveau est câblé pour l’ improvisation parce que la grande majorité des situations qui nécessitent un mouvement sont nouveaux. Le système nerveux ne vise pas à faire la même chose encore et encore.

Connaître la différence entre un «objectif de processus» et un «objectif final» est un facteur essentiel pour le succès dans tous les domaines de la vie.

Si nous avons des «objectifs de résultats » nous allons être constamment déçus et notre inconscient affectif aurons tendance à se sentir insatisfaits et démotivés.  Les objectifs efficaces sont à court terme, grâce à un processus, par opposition au résultat des objectifs orientés.
Restez dans le processus et les résultats recherchés suivront.
Vous ne pouvez pas contrôler un « objectif final » comme gagner le tournoi. Il y a trop de variables en jeu.
Le Golf peut classer n ° 1 dans le sport pour avoir la «chance» influencer le résultat d’un résultat. Du point de vue du cerveau, nous pourrions dire que notre esprit conscient est préoccupé par l’avenir.
Notre esprit inconscient, qui est le véritable moteur du comportement humain, se préoccupe surtout de l’ici et maintenant, le présent.

changer VOUS!

Votre cerveau est en train de changer tout le temps. Cela signifie que vous êtes en train de changer aussi.Lorsque vous prenez de nouvelles informations le cerveau des changements en faisant de nouvelles connexions des cellules du cerveau. Lorsque de nouvelles informations est pratiquée et appliquée de manière répétée, des changements durables ou les habitudes sont branchés sur l’inforoute du cerveau.Cependant, de nouvelles informations sans l’appliquer à l’action est rapidement désherbé si elle ne sert pas.Utilisez-le ou perdez est ce que la science du cerveau suggère.

Toute habitude est appris par la répétition. Tout ce que vous voulez apprendre est d’abord appris par la répétition consciente jusqu’à ce qu’il devienne une action habitude inconsciente. Habitudes, bonnes et mauvaises, sont développés en répétant quelque chose de plus et plus jusqu’à ce qu’il devienne une compétence acquise et appliquée sans pensée consciente.

Les réactions des gens, à la fois positives et négatives, à des situations sont la plupart du temps l’habitude sur la base. Vous pouvez modifier vos réactions si vous le désirez. Si vous avez décidé que vos réactions typiques ne profitent pas vous, alors faites le choix de faire quelque chose de différent. Ceci est la première étape dans la fabrication d’un changement. Je parle d’expérience que mes expériences sur le terrain de golf a changé radicalement quand ma pensée a changé.

Lorsque les golfeurs frappé un mauvais coup ou faire un nombre indésirable et ont une réaction négative à ces réalités, ils se nourrissent une habitude qui peut ne pas être bénéfique pour eux. La suggestion est de faire un effort conscient pour réagir différemment en ayant une action planifiée prêt à l’emploi en cas de besoin. Une idée est de jouer le «jeu positif»: après chaque tir vous faites une déclaration positive. Si vous faites une déclaration négative, vous devez mettre une quantité prédéterminée dans la caisse, peut-être un dollar par déclaration négative.

Pourquoi est-il si difficile de changer vos habitudes ou des réactions que vous avez toujours fait sur le terrain de golf?

Parce que ces habitudes grâce à une utilisation répétée sont câblés dans votre cerveau. Les cellules nerveuses qui tirent ensemble, les fils ensemble, ce qui crée une habitude. Une bonne façon de façon de changer une habitude est par inutilisation. Créer un nouveau modèle qui est utilisé à la place.

Afin de faire un changement, prendre le temps d’être au courant de ce que vos pensées et vos comportements sont. Ce genre de prise de conscience vous permet de déterminer ce que vous voulez changer. Décider comment vous voulez de se comporter et de penser sur le parcours avant même de sortir pour jouer, vous donne les outils pour faire le changement d’endommager le comportement négatif à des modes de pensée positive.

Créer un nouveau mode de pensée et de le répéter tout au long de votre parcours. Comme vous utilisez ce nouveau mode de pensée, vous faites de nouvelles connexions dans le cerveau. Vous êtes en train de changer votre cerveau. Les plus forts de ces nouveaux modes de pensée deviennent par la répétition de l’effort moins conscient qu’il faudra penser à la manière que vous désirez.

Comme vous commencez à interrompre et de changer vos pensées typiques, vous pouvez entendre une voix dans votre tête qui dit, « Whoa, cela est mal à l’aise. Je ne suis pas habitué à réagir avec ce genre de déclaration. Cela se sent différent. Ensuite, vous pouvez dire à vous-même,« Je ne suis pas sûr que je peux changer, ce n’est pas moi « . Vous pouvez avoir un fort désir de revenir à l’aise et d’utiliser ce qui est familier.Lorsque vous pouvez faire le choix de changer vos habitudes de pensée, il se sentira mal à l’aise et moins prévisible parce que cette nouvelle façon de penser est pas cablé dans votre cerveau, il est pas une habitude, il est pas encore vous. En ce moment, vous avez deux choix: Pour revenir à la familiarité ou de passer à ce qui est imprévisible, la nouvelle façon de pensée et un nouveau vous.

  • Vous avez la possibilité de changer vos pensées et votre comportement et créer l’image de la façon dont vous voulez réagir à des situations.
  • Vous pouvez choisir de parler à vous-même d’une manière positive et oublier le passé et avoir aucune inquiétude quant à l’avenir imprévisible.
  • Vous pouvez choisir d’être au point A, qui est une marque nouveau départ sans bagages du passé.
  • Vous pouvez être en ce moment en ce moment avec des pensées positives que vous choisissez consciemment d’utiliser et de créer la personne et golfeur vous voulez être en ce moment.

books-changement-2017-swing

1. PHASES OF SKILL ACQUISITION

1. Phases de l’acquisition de compétences
Aider les élèves à comprendre les trois phases de l’acquisition de compétences.
Je me réfère souvent aux phases de l’acquisition de compétences. Les étudiants de longue date sont très familiers avec eux comme ils sont souvent répertoriés sur le plateau blanc dans notre baie d’enseignement. Sans comprendre le processus nécessaire à la modification d’un programme moteur, les étudiants peuvent être tentés d’abandonner un changement de mouvement avant qu’ils aient suffisamment de temps pour le maîtriser. Je trouve qu’une simple compréhension de ce concept permet de gérer les attentes et de motiver les étudiants à rester dans la tâche.

Phase cognitive

– la phase de  » compréhension L’entraîneur a donné des instructions et l’élève essaie de « conceptualiser » ou de le comprendre. Des changements importants peuvent se produire, mais les performances sont incohérentes et peu susceptibles d’être transférés au cours. La faute traditionnelle de l’heure et la correction de la leçon de golf ne permet que le temps de commencer la phase cognitive.
Phase associative
-la phase  » Affinage Le golfeur comprend le « quoi et s’ est déplacé sur le comment Ils sont en mesure de procéder à des ajustements subtils pour obtenir des résultats souhaités. En général, la phase associative est la phase la plus longue, mais après une période de formation efficace avec les nouvelles instructions, le golfeur commence à l’obtenir. Moins d’erreurs se produisent et le golfeur commencera à réaliser des gains de performance sur le terrain de golf.
Phase autonome
– la phase  » L’habitude Maintenant, ils l’ont ! La nouvelle motion ne nécessite plus la vérification des pensées swing ou des commandes les. Après une longue période de pratique efficace et souvent surveillée, le changement de mouvement devient permanent et automatisé dans cette phase. Le golfeur peut maintenant transférer les compétences au parcours de golf et faire les variations nécessaires pour que les situations sur les cours soient nécessaires.
Une fois qu’un étudiant comprend ça, la pression est hors service !
Ni l’entraîneur ni l’étudiant ne doivent faire face à la tâche impossible de « réparer » un modèle de moteur profondément ancré dans 60 minutes ou moins.
2. Orientation et découverte
Fournir un mélange d’exercices d’apprentissage guidés et de découvertes.
Nous avons tous entendu le rapport d’étudiants après une leçon que les tâches qui semblaient si faciles au cours de la session semblaient impossibles au cours de la session. Cela se produit habituellement lorsque l’apprentissage s’est trop bien guidé dans la leçon et ne pas être suffisamment guidé par la découverte
L’apprentissage guidé se réfère à une variété de procédures distinctes, notamment en poussant physiquement et en tirant l’apprenant par une séquence de mouvements, empêchant les mouvements incorrects par des contraintes physiques sur l’appareil, ou même verbalement de parler à quelqu’un par une nouvelle situation.
Ces procédures d’orientation ont tendance à empêcher l’apprenant de faire des erreurs dans la tâche. (Schmidt & Lee)
La découverte guidée-L’instructeur d’une série de déclarations ou de questions qui guident l’apprenant, étape par étape logique, en faisant une série de découvertes qui conduisent à un seul objectif prédéterminé. En d’autres termes, l’instructeur lance un stimulus et l’apprenant réagit en faisant appel à une enquête active, ce qui a permis de découvrir la réponse appropriée. (mosston)
L’apprentissage guidé devrait être assez familier pour le coach de golf comme il se trouve dans la majorité des cours de golf. Et ça marche ! En manipulant les mouvements, en expliquant la motion, et en fournissant fréquemment des gains de rendement, les résultats sont fréquents et les erreurs minimiser, mais seulement pendant la leçon.
L’apprentissage guidé est bien pour la réalisation de changements et de clarté au cours de la phase cognitive de l’acquisition de compétences, mais peu pour faciliter les changements.
C’est là que les entraîneurs peuvent commencer à s’inspirer de la découverte guidée et des ordonnances de pratique. Dans la découverte de l’apprentissage, l’étudiant devient un participant plus actif au processus d’apprentissage. Une fois la Fondation Générale de la connaissance, l’étudiant peut expérimenter avec différentes commandes et évaluer les résultats ultérieurs.
Par exemple, vous pouvez demander à un étudiant ce qu’ils changement dans leur installation ou leur swing pour atteindre un certain ballflight. Mais tu ne leur dis pas comment. Il est évident que vous avez un objectif prédéterminé pour l’exercice, mais vous les forcez à utiliser leurs connaissances et leur créativité pour atteindre les résultats souhaités. Surtout avec les juniors, la créativité et le monde de la possibilité que vous puissiez ouvrir, c’est crainte-inspirant.
C’est la responsabilité des entraîneurs de décider de la méthode la plus appropriée, basée sur le cas où l’élève est en route vers l’acquisition de compétences.
3. Priorité de l’attention
Présentez un point de vue externe pour l’apprentissage d’une nouvelle compétence.
Garde la tête encore !
Swing sur le champ droit !
En avant !
Sans juger les mérites de ces commandes verbales, considérez-les de la perspective d’un étudiant avec peu de conscience de ce qui se passe réellement dans leur swing. Les instructions sont converties en fonction de la commande interne ou de l’attention de l’attention qui ne fournit aucun commentaire-autre que le résultat du tir, bien sûr.
Maintenant, pensez à la façon dont la tige d’alignement mis peut éteindre de façon magique cet écart entre le  » sentiment «  et  » réel » J’ai passé trop de leçons à faire tourner mes roues à la recherche de la « pensée swing » parfait
– seulement pour découvrir que lorsque j’ai changé de focus sur un objet externe, ils ont obtenu le changement souhaité immédiatement !
Que ce soit la cible, l’aide à la formation, la barre d’alignement, etc ..la mise en place d’un point de vue externe de l’attention se va souvent dans le cadre d’un « moment » qui automatise
Voici quelques exemples de points de vue externes :
Cliquez sur ce lien pour voir une compilation de l’inventeur de la tour striker, Martin Chuck mis sur une clinique absolue sur la manière d’utiliser efficacement un focus externe de l’attention. La compilation contient 42 exercices en utilisant des objets externes pour une motion directe au cours des phases cognitives et associatives de l’acquisition de compétences.
Prends des notes !
S’engage à maintenir ces concepts d’apprentissage à l’esprit pendant vos cours. Le coaching du golf ne peut commencer et finir par identifier les défauts et prescrire une solution.
Pour que nos étudiants obtiennent une amélioration soutenue qui donne des résultats plus bas et des performances plus élevées, nous devons réfléchir à la manière dont ils apprennent le plus efficacement.
Et ces trois concepts ne commencent pas à gratter la surface des concepts des concepts de l’apprentissage mobile devraient mettre en œuvre dans leur pratique quotidienne, ce sont seulement trois très importantes.
Par chance, de plus en plus d’informations sur la façon dont le cerveau fonctionne par rapport à la performance du golf est introduit dans l’enseignement du golf.
Le stage de Rick Jensen et de l’entraîneur de golf de Henry Brunton serait un excellent point de départ pour les entraîneurs qui cherchent à en apprendre davantage. Je leur ai fait honneur pour m’exposer aux idées contenues dans cet article. Pour plus d’informations spécifiques à l’instruction de golf, voici quelques excellentes ressources pour poursuivre votre exploration des concepts d’apprentissage :
Le cours de golf de Rick Jensen et Henry Brunton
Le blog de golf de Michael Hébron
Le fil Twitter de Matt Wilson
L’apprentissage du moteur et le contrôle de Richard a. Schmidt et Timothy D. Lee
Acquisition de compétences dans le sport
Pour les experts de l’apprentissage automobile, vous pouvez ajouter des ressources supplémentaires pour nous dans les commentaires.
swing-contact-sol-2017

CE QUI EST L’APPRENTISSAGE NEURO ?

l’apprentissage de Neuro est une approche basée sur le cerveau pour apprendre le golf, par opposition au golf de l’enseignement appliqué par Michael Hébron après avoir travaillé avec des étudiants à tous les niveaux du jeu.

Michael Hebron a été entraîneur des étudiants et des professionnels de golf depuis plus de 40 ans. Les 20 premières années de son coaching a été porté sur les méthodes d’enseignement traditionnelles qui comprennent des conseils techniques, l’analyse vidéo, l’utilisation des perceuses, swing aides, etc. En utilisant ces méthodes d’enseignement, il est devenu et a été reconnu comme PGA National Teacher of the Year en 1991.

Après avoir enseigné tous les types d’étudiants et de recevoir une reconnaissance nationale, Michael était fasciné pourquoi certains étudiants n’exceller dans le golf autant que les autres. Cela a conduit à une recherche de réponses sur la façon dont les élèves apprennent. Michael a commencé à étudier la connexion du cerveau pour l’apprentissage avec les esprits les plus brillants de la science neuro et d’autres domaines d’études. La recherche a été fait avec la technologie médicale avancée tels que l’IRM au cours des années 1990, qui a été appelé la décennie du cerveau. Grâce à ce processus, Michael a découvert que ses méthodes d’enseignement reconnus au niveau national ne sont pas aussi efficaces que, une fois pensé après comprendre comment le cerveau traite l’information. Ainsi, la naissance de l’apprentissage Neuro pour le golf qui utilise une approche basée sur le cerveau qui remet en question le coaching de golf classique d’aujourd’hui.

L’approche de Michael Hebron nous amène à repenser de nombreux couramment détenus «vérités de golf » qui ont été jugées mythes et incompatibles avec la façon dont le cerveau apprend. Les informations suivantes se fera entendre non conventionnel et même contre-intuitive. Toutefois, les éléments suivants sont informés des idées sur la façon dont le cerveau apprend de la recherche respectée dans l’apprentissage, le développement et l’exécution.

MYTHES DE GOLF VS NEURO APPRENTISSAGE

  • Mythe 1: Utilisez un une-deux mouvements en balançant le club de golf. Pas si.
  • Le swing de golf est pas une motion une-deux, mais a un rythme continu. Un one-two mouvement crée une accélération sur l’ impact. Le swing de golf devrait être considérée dans son ensemble, avec un début et une fin, et rien au milieu.
  • Mythe 2:
  • Les golfeurs doivent avoir un swing de golf cohérente. Pas si.
  • Beaucoup de golfeurs cherchent à construire un swing de golf cohérente. Cependant, le golf est sur l’ adaptation à l’incohérence que le cours présente. On n’a jamais le même coup deux fois, donc l’objectif est d’avoir une balançoire flexible et portable. Si vous venez d’ avoir une balançoire cohérente, vous ne pourriez jouer un seul coup.
  • Mythe 3:
  • Pour apprendre, développer et exécuter, vous devez pratiquer des heures sur la plage. Pas si. 
  • Lorsque les golfeurs pratiquent pendant de longues périodes de temps battre balles à la plage, ils ne jouent pas au golf. Jouer au golf nécessite une variété de différents plans. La recherche montre que la pratique le même coup encore et conduit vers le cerveau se ennuyer et de perdre l’ attention qui se traduit par très peu d’ apprentissage. Le cerveau aime la formation aléatoire. Sur le terrain de golf , nous ne frappons deux fois le même coup. Sur la plage, changer votre cible, la taille de votre swing, la vitesse de votre swing, et aussi créer différents vols de balle. Si vous choisissez de former un composant de votre jeu tels que l’ alignement, l’ apprentissage sera renforcée en changeant votre cible et le choix du club fréquemment.
  • Mythe 4:
  • Le modèle de swing idéal est basé sur une balançoire des joueurs du circuit. Pas si.  Gardez à l’ esprit que l’oscillation de chaque joueur tour est unique car ils répondent aux conditions toujours changeantes que les présente des parcours de golf. Cette réalité définit le modèle de swing le plus utile qui est le terrain de golf. Le cours est le modèle de swing le plus utile car elle vous indique ce club à utiliser, ce vol de la balle pour créer, la posture, l’ alignement, où positionner votre balle, et la taille de votre swing.
  • Mythe 5:
  • Grip, alignement, Stance, Posture sont les fondamentaux du golf. Pas si.
  • L’ enseignement traditionnel met plus l’ accent sur ces éléments « non de mouvement » de jouer au golf. D’autre part, une approche basée sur le cerveau pour jouer au golf serait accorder plus d’ attention à la motion du club de golf. Aucun golfeur accompli, y compris les professionnels que j’ai passé du temps avec a eu exactement la même manière de tenir le club, debout à la balle, ou l’ alignement de leurs corps.
  • Ben Hogan, Sam Snead, Jack Nicklaus, Tiger Woods, Lydia Ko, Inbee Park, Stacy Lewis, Michelle Nous, Lexi Thompson, ont tous leur propre façon de tenir le club, et debout à la balle.
  • Ils utilisent tous les fondamentaux personnels qui correspondent à qui ils sont comme les golfeurs. Grip, alignement, Stance, Posture sont des choix personnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *