ENCYCLOPEDIE

Les bases dynamiques du Swing

Nous sommes en 2009, cela fait maintenant quatre ans que je m’entraine 8h par jour pour devenir professeur de golf.

J’ai commencé le golf à 12 ans, mais ma passion pour ce sport a réellement démarré à 19 ans.

Au cours de mes recherches, j’ai pu lire de nombreux ouvrages sur le golf, pris des cours avec différents grands coachs, mais lorsque j’ai découvert Shawn Clement sur Youtube en 2006, dès la première vidéo tout est devenu plus clair. J’avais en face de moi le professeur de golf, le pédagogue, le grand frère spirituel golfique que j’avais toujours cherché. Tout avait l’air si compliqué dans la bouche des instructeurs que j’avais eu jusqu’à ce jour mais lorsque Shawn s’exprimait tout devenait simple et clair.

Après trois années durant lesquelles je m’entrainais en regardant les vidéos de Shawn, et en exagérant parfois la rotation des hanches, le tilt, le grip,le poids à gauche pour essayer de lui ressembler, ce qui m’a valu souvent les moqueries d’autres enseignants qui ne comprenaient pas ce que j’essayais de faire, je décidais d’aller plus loin.

Un matin je décroche mon téléphone pour contacter Shawn Clement, il me répond et je lui explique que je suis français et que j’aimerais vraiment venir le rencontrer. Lui qui jusque là ne s’exprimait qu’en anglais dans ses vidéos, me répond en français avec ce si charmant accent québécois, qu’il serait ravi de me recevoir dans son académie.
Il ajoute qu’il serait content de me recevoir chez lui.

Je suis déjà stupéfait d’avoir mon maître golfique au téléphone, et je découvre que sa générosité dépasse les limites du golf.

Octobre 2009.

J’atterris à l’aéroport de Toronto, Shawn Clement m’attend là, au terminal, et je vois apparaître ce physique, beaucoup plus impressionnant que dans ses vidéos. Je vois un athlète !

Nous allons au skate park pour accompagner son fils Riley pour faire du skate board. Aussi passionnés l’un que l’autre, nous commençons déjà à parler golf et je lui montre quelques mouvements qu’il m’a enseignés au travers de ses vidéos. Le courant passe immédiatement. Je me sens bien et enfin compris dans ma quête golfique, Shawn et moi parlons le même langage.

Le lendemain matin 7h, nous voilà partis pour le golf, le fameux Richmond Hill Golf Learning Center. Nous arrivons au practice et là, c’est l’instant de vérité. Je me rends compte que je dois montrer à Shawn tout le travail que j’ai effectué, les heures passées à m’entrainer pour avoir juste un petit peu de sa reconnaissance et ses encouragements. Il me regarde et me dit : « Alors Edouard, tu veux frapper la balle en premier ou c’est moi qui commence ? », je lui réponds « Shawn, j’ai vraiment envie de te voir frapper la balle en vrai ! ».

Shawn commence son échauffement au Wedge, et dès son premier coup, j’entends un son de balle pur. Il arrive progressivement au fer 7 et je découvre ébahi, qu’il frappe la balle comme l’un des 50 meilleurs joueurs du monde. Une lourdeur et une compression, qui provoquent des frissons, je ne pensais pas qu’une balle pouvait partir si fort d’un club de golf avec aussi peu d’effort. Shawn me regarde et me dit « A toi Edouard. ».

Encore sous le choc d’avoir compris que j’avais trouvé, non seulement le meilleur pédagogue au monde, mais qui en plus frappe la balle comme les plus grands, je prends mon courage à deux mains, sors mon fer 7 du sac et m’avance sur le practice.

La seule chance que j’ai, est d’être simplement moi même avec un club de golf dans les mains, ne pas chercher à faire mieux ou plus pour impressionner Shawn, mais juste à laisser parler la gravité.

Je commence par le mouvement perpétuel, qui est l’essence même de l’enseignement de Shawn. Je propose au maître de danser devant lui, la plus belle de ses danses. Je swing le club aller retour, sans m’arrêter, en coupant de l’herbe de part et d’autre de l’arc de swing.
Mes jambes, mes hanches, tout mon corps réagi et ne fait qu’un avec la gravité. Je m’avance à la balle et je swing le club vers la cible en laissant le poids de l’unité bras/club couper de l’herbe pour moi dans sa direction. Ma balle part avec une vitesse pure en léger draw et vient embrasser la cible. Shawn s’exclame : « Edouard c’est formidable ! Je suis vraiment fier de toi, retapes en une s’il te plait ». Je ressens ce bonheur qui me prend aux tripes et je m’exécute. De nouveau un superbe draw sort de mon club, sans effort. Shawn me regarde et me dit « Edouard ça fait 22 ans que je t’attendais … », une amitié est née.

Deux jours plus tard, nous tournerons ensemble deux vidéos qui sont le point de départ de la mission que Shawn m’a confiée ; celle de traduire toutes ses vidéos pour l’Europe francophone.

Nous sommes aujourd’hui en 2018 et la passion, l’amitié qui nous lie et l’envie de transmettre est intacte. Shawn est le créateur de Wisdomingolf et je suis son Directeur pour l’Europe.

A nous deux, nous avons plus de 40 millions de vues sur Youtube et Wisdomingolf ne cesse de grandir et créer des émules partout dans le monde.

Grâce à sa confiance et celles de nos étudiants, j’ai cette chance inestimable de parcourir la France et l’Europe pour aider chaque jour des golfeurs à prendre du plaisir dans ce merveilleux sport et à atteindre leurs rêves golfiques.

J’apprends chaque jour autant de mes élèves qu’ils apprennent de moi.

C’est sans doute ça la plus belle chose que Shawn m’ait transmise.

L’histoire de Wisdomingolf continue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *