encyclopediegolf
SANTE

La cheville ouvrière du swing

La fonction de la cheville dans le swing par Daniela Schellenberg

Le pied, une clé oubliée de notre mouvement

Optimiser la perception plantaire pour potentialiser pleinement sa pratique et sa séance d’entrainement.

Le pied est un capteur sensoriel fondamental pour la posture et l’engagement des chaines musculaires dans les mouvements d’appui : course, changement de direction, squat, saut …
La plupart des gestes sportifs demandent un appui au sol avec un transfert d’énergie et des capacités d’équilibre.
Pourtant, rares sont les échauffements qui offrent la possibilité d’optimiser notre perception et notre motricité plantaire ! Regardons de plus près les possibilités que nous offrent nos pieds et en particulier en quoi un bon échauffement peut réellement améliorer notre pratique.
Un bon échauffement de la sole plantaire c’est :
  • un relâchement tissulaire (sole plantaire et muscles extrinsèques : mollet, jambier antérieur…) pour une activation des capteurs sensoriels en partie responsables de la précision de nos mouvements.
  • un travail de mobilisation articulaire (lutte contre l’enraidissement lié au port constant de chaussures) pour une meilleure adaptabilité du pied au mouvement.
  • un travail des muscles intrinsèques du pied avec une activation dynamique de la zone du pied (ex : attraper une serviette avec les pieds), ce qui rend le pied plus précis dans son fonction et qui lui permet de mieux s’adapter au terrain.
  • un travail global “intrinsèque – extrinsèque” qui permet de travailler la dynamique du pied dans le transfert d’énergie vers les structures sus jacentes (haut du corps) via les chaines musculaires.

La mobilité de la cheville est la clé pour avoir un swing d’athlète

Analyste du Mouvement fonctionnelle possède un diplôme SwissFit Golf avec une expérience de travail dans l’environnements du Sport et des Golfeurs Professionnels.

Afin de générer une puissance adéquate avec la stabilité et de l’équilibre, une base solide est essentielle.

Une base instable a le potentiel d’introduire un certain nombre de défauts de swing.

Quelque chose d’aussi simple que les orteils recourbés ou arcs serrés peut être un précurseur (ou influenceur) des caractéristiques telles que la perte de la posture (notamment en position debout), une rotation excessive (sur-oscillation), ou trop de mouvement latéral (balançant et en faisant glisser) .

Pendant mon évaluation Golf SwissFit, je vois toujours la mobilité des pieds, surtout en flexion-extension, éversion-inversion et comment ces mouvements transférer à la chaîne jusqu’aux genoux et les articulations de la hanche.

Un exemple de la façon dont la stabilité et l’équilibre est compromis est quand les gens se recroquevillent leurs orteils.

Les golfeurs de perdre le pouvoir par ne pas être en mesure de transférer leur poids ou de la « terre » jambe arrière stable à la jambe avant.

Ceci est un facteur clé pour utiliser correctement les forces de la terre dans le corps et sur le club et balle de golf (séquence cinématique appropriée dans le ralentissement de l’activité).

Par exemple, le mouvement vers l’intérieur dans le pied arrière au cours de la phase de ralentissement est essentielle car elle permet tourner le bassin, sinon le bassin pourraient poussée vers l’avant lorsque le talon est trop tôt au lieu de rouler le pied à l’intérieur (souvent en raison de chevilles serrés).

Pour certains golfeurs ceci est leur premier mouvement d’initiation à transférer leur poids à la face avant.

Lorsque vous êtes à la gamme de conduite, je vous suggère de prendre vos chaussures pour une expérience.

Remarquez ce que vos pieds font dans votre jeu et puis pendant le swing.

Pouvez-vous absorber le poids dans le sol avec des chevilles souples et réactives ou êtes-vous les tenir trop serré?

Est-ce que vous rouler le pied arrière sur l’extérieur dans le backswing et du genou obtient instable?

Faites un test d’auto rapide: se tenir debout avec les pieds ensemble, tournez tout votre corps comme vous voulez voir ce qui est derrière vous.
Si vous ressentez une gêne dans les genoux, les hanches ou le dos, plus probable que vous ne tournez pas dans les pieds.
Aussi se sentir toute la semelle de vos pieds avec les orteils longue et détendue. Le poids sur les pieds doit être réparti uniformément sur les talons aux orteils.
Les chevilles souples afin qu’elles peuvent tourner légèrement que vous tournez.
Le manque de mouvement dans les pieds peut entraîner une surconsommation dans l’une des articulations mentionnées ci-dessus ou dans le temps de créer des douleurs articulaires ou de l’arthrite dans les genoux ou les hanches.

Le podologue apparaît donc comme un allié essentiel du golfeur et de la golfeuse, quelque que soit leur niveau, en permettant tout d’abord de prévenir ou guérir les pathologies du pied et du membre inférieur mais également en apportant une optimisation du swing, une stabilisation de l’appui au sol indispensable à un stance équilibré et à un bon transfert de poids. La consultation chez un podologue du sport pour un bilan complet devrait donc être primordiale pour le golfeur soucieux de sa posture et de ses appuis.
Voici quelques conseils comment vous pouvez garder vos pieds souple et les former pour une action de swing et, finalement, une meilleure performance de golf:

Exercice 1 : In & Out & All Around
Avantages : améliore l’équilibre et Transfert de poids

Position de départ : Asseyez-vous sur une chaise avec les pieds debout.

Mettez deux poings entre vos genoux
Rouler les pieds dans et hors et sentir comment facile ou combien il est difficile.
Y at-il des différences de gauche à droite?

Mouvement de la série :

Soulevez les 10 orteils sur le sol et fléchir vos pieds, à plusieurs reprises.
Soulevez les talons hauts et pliez les chevilles, à plusieurs reprises.
Soulevez le cou de pied des deux pieds, les genoux peuvent ouvrir à plusieurs reprises.
Soulevez l’extérieur des deux pieds, les genoux peuvent se rapprocher à plusieurs reprises.
Fan des orteils ouvrir comme un essuie-glace à plusieurs reprises.
Fan ouvrir les talons comme un essuie-glace à plusieurs reprises.
Faire des cercles avec les deux talons, garder la face de vos orteils sur le terrain. Gardez les genoux en place. Déplacez-les dans les deux directions.
Répétez tout ce qui précède et de le faire avec le moins d’effort possible. En savoir depuis le côté facile et appliquer la légèreté du mouvement sur le côté serré. Comparez avec le début. Promenez-vous et sentez vos pieds, puis allez dans votre jeu et sentez comment vous êtes à la terre dans le sol.

Dans ces mouvements vous devriez vous concentrer sur l’isolement mouvement dans les chevilles, en gardant les hanches et les genoux encore. Si vous êtes incapable de le faire, il y a un certain nombre de variations que vous pouvez effectuer avec l’aide du motif.

Exercice 2 : Debout sur une balle de tennis

Avantages : améliore l’équilibre et Transfert de poids

Position de départ : Venez vous reposer avec un pied sur une balle de tennis.

Mouvement de la série :

Stand avec la boule de votre pied gauche sur une balle de tennis, laissez votre poids de passer de gros orteil à l’orteil, garder votre corps équilibré.
Stand avec le ballon sous votre talon et l’équilibre.
Stand avec la balle sous votre milieu du pied et de l’équilibre
Avoir le ballon sous chaque métatarses (orteils de jonction et le pied milieu) et déplacez votre poids – avant et en arrière – gauche et droite – cercle l’ensemble du corps dans les deux directions garder la tête stillWalk quelques étapes et de comparer les deux côtés. Quel pied est plus facile à rouler? De quel côté êtes-vous plus stable?
Répétez tout avec le pied droit. Comparer la stabilité dans votre jeu et pendant le swing de golf.
TPI entraîneur de la force certifié Nick Buchan démontre ce mouvement (ci-dessous) dans un grand poste de blog sur les techniques et les considérations pour améliorer la flexion dorsale.

Exercice 3 : Interface Mains en pieds

Avantages : Améliore la cheville et les pieds Mobilité et contribue à l’équilibre et Transfert de poids

Position de départ : Asseyez-vous et amener le pied gauche sur le dessus du genou droit. Prendre la main droite et entrelacer les doigts dans les orteils du pied gauche.

Mouvement de la série :

Soulevez le pied et le tour de la jambe, permet au poids de déplacer vers l’avant et vers l’arrière, d’une fesse à l’autre. Assurez-vous que vous vous penchez sur l’autre main pour répartir le poids. Cercle dans les deux directions.
Gardez le pied sur le genou, encerclez le pied dans les deux sens. Rechercher des mouvements lisses et relâchez la tension dans l’arche du pied, de la cheville et la jambe joint inférieur. Passer à l’autre côté sur le même pied.
Déplacez le talon dans la direction opposée à l’avant du pied, aider avec l’autre main
Tirez sur vos orteils, allonger et tourner chaque orteil, plier et d’étendre, en particulier gros orteil. Avant et en arrière.
Répétez avec l’autre pied, entrelacer la main gauche avec le pied droit.

Exercice 4 : Asseyez-vous sur les talons

Avantages : Améliore la hanche et du cheville Flexibilité pour une bonne articulation de la hanche à mettre en place et de l’équilibre. Communiqués Low Back tension.

Position de départ : Venez sur vos mains et les genoux, les genoux écartés.

Mouvement de la série :

Asseyez-vous vers les talons que vous gardez les mains en place. Allonger le dos et la colonne vertébrale et progressivement et asseoir plus profondément dans les articulations de la hanche. Répétez plusieurs fois lentement.
Asseyez-vous comme avant, mais cette fois Tuck vos orteils dans le bassin et amener vers les talons. Laissez la plante des pieds et les chevilles adoucir chaque fois que vous vous asseyez en arrière vers les talons.
Gardez les pieds de long et asseyez-vous à nouveau vers les talons et sentir la différence.Répétez l’ensemble du mouvement plusieurs fois.
Attention spéciale : Laissez le dos allonger que vous vous asseyez.

Ne forcez pas votre cou ou les épaules.Gardez les mains en place à tout moment.

Asseyez-vous graduellement et lentement si vous ressentez une oppression ne se déplacent pas dans aucune douleur.

Restez dans une gamme confortable afin que votre corps peut ajuster et de changement.

Répétez cette chaque matin pour le meilleur effet.

Ces exercices ne guérira pas à lui seul votre tranche ou avez-vous frapper votre pilote de 300 verges, mais ils vous aideront à construire une base solide et augmenter votre plafond d’amélioration.

AMÉLIORER LA DORSIFLEXION DE LA CHEVILLE POUR UN MEILLEUR SWING

La cheville, avec le poignet, peut-être l’articulation la plus ignorée en termes de performance athlétique. Toutefois, le pied est notre seul point avec le sol de contact, dans un sport comme le golf où un swing puissant est le résultat de la création de grandes quantités de force de réaction au sol son importance devrait être évident. Structurellement parlant pied est aussi notre base et affecte tout le reste en outre la chaîne cinétique. Pour citer Lance Gill

«Nous devons accorder plus d’attention à la dorsiflexion de la cheville comme elle affecte directement la cinématique de golf swing »

Recherche TPI a depuis longtemps épousé le lien entre les questions maintien de la posture dynamique dans le swing de golf, tels que l’extension rapide, et l’incapacité d’effectuer correctement un squat tête profonde.

La meilleure compréhension de la mécanique du mouvement nous a apporté par l’augmentation de l’évaluation de mouvement, comme propres / FMS de TPI et incroyablement Dorsal / plantaire-cheville-strongergolftels que Gris Cook, nous a aussi montré le lien entre la mauvaise flexion dorsale et une mauvaise squat tête profonde.

Pour casser un peu de jargon ici aussi la flexion dorsale est tout simplement votre capacité à fléchir votre pied vers le haut.

Dorsiflexion est également important pour les tâches quotidiennes telles que marcher en bas des escaliers, se lever d’une chaise et même à pied!

Un schéma de marche inefficace, avec un mouvement circulaire ou une jambe balancer vers l’extérieur comme les étapes de personnes, est souvent le résultat d’un manque de flexion dorsale

Comment savez-vous si vous avez besoin de plus dorisflexion?

Voici un très simple, bas et sale, l’évaluation que vous pouvez faire dès cette seconde que la seule chose dont vous avez besoin est un mur:

Placer votre pied gauche 5 pouces de l’étape de la paroi arrière avec votre pied droit et obtenir dans une position de la moitié à genoux, de sorte que votre pied gauche est toujours sur le plancher de 5 pouces du mur et votre genou droit est sur le sol.

Garder votre pied à plat sur le sol pousser votre genou gauche vers l’avant jusqu’à ce que votre genou touche le mur.

Si vous devez soulever votre talon sur le sol ou votre genou doit suivre vers l’intérieur et non en ligne droite afin de toucher le mur de votre flexion dorsale est compromise. Côtés d’échange pour obtenir un résultat pour la cheville droite aussi. Note: pieds nus Idéalement, ce test serait terminée.

Cheville Dorsiflexion-Mobility-Strongergolf

Faisons mieux !

Thérapie manuelle et les techniques de libération auto-myofasciale couplés avec des mobilisations conjointes pour traiter de restrictions dans la commune ont dans mon expérience ont prouvé de donner les gains les plus rapides et les plus efficaces en flexion dorsale pour ceux d’entre vous sentir un «pincement» sur le devant de la cheville lors du test mobilisations conjointes sont particulièrement importantes.

Mousse rouler les veaux est la plus évidente; assis sur le sol avec une jambe au-dessus du rouleau de mousse, passer le veau 5 sur le rouleau 5 ou 6 fois.

Ajustez la position légèrement à chaque fois à frapper différentes parties de la musculature et des angles différents.

Nous pouvons également amplifier cette place peu en faisant une pause sur les points sensibles et effectuer des impulsions de la cheville de haut en bas et de cercles, avant de poursuivre pour trouver le point suivant.

Une grande chose souvent plus regardé dans l’augmentation de dorsiflexion de la cheville est le rôle de l’aponévrose plantaire (le tissu conjonctif épais qui soutient la voûte sur le dessous de votre pied).

Si le carénage est serré, il va tirer sur les gastroc et soléaire du mollet, ce qui limitera la flexion dorsale.

Le rouleau de mousse est au niveau mondial pour un si petit espace, il ne pénètre pas dans ces fibres dans la façon dont nous avons besoin, donc une balle de crosse est votre meilleure option ici.

Il suffit de faire 5 ou 6 passes haut et en bas du pied la recherche de ces points de déclenchement d’appel d’offres, quand vous trouvez un peu traîner là pendant une seconde avant de continuer.

Pour beaucoup tout ce travail sur le fascia plantaire permettra d’améliorer votre dorsiflexion immédiatement.

Essayez de ré-essai droite après avoir fait cela et je parie que vous serez nombreux à voir une amélioration.

Nous voyons même des améliorations dans les frais généraux squat profonde de faire tout cela, et une meilleure squat tête profonde signifie une meilleure capacité à maintenir une bonne posture dans le swing de golf, pas mal pour une minute ou trop passé debout sur une boule!

Enfin, il est également important de réellement se déplacer et obtenir des améliorations de mobilité dynamiques au niveau du joint.

Mobilisations mur-cheville sont l’un de mes préférés façons d’atteindre ce Mécanique de pied et la cheville peuvent être améliorées rapidement et facilement.

Ils ont également un impact très significatif sur la séquence cinématique de votre swing de golf et, finalement, votre performance.