ENCYCLOPEDIE

Qu’est-ce que la chiropratique ?

p_greg73.200x200 Qui suis-je?

Greg  est certifié docteur en chiropratique et titulaire d’un diplôme d’ingénieur de l’Université du Maryland. Greg est spécialisé dans l’évaluation et le physique des golfeurs, avec la biomécanique en 3 dimensions:

– La force, la thérapie manuelle, la réadaptation, la nutrition et les exercices thérapeutiques

Qu’est-ce que la chiropratique?

La chiropratique est une discipline de la santé qui vise le diagnostic chiropratique, le traitement et la prévention des conditions de nature neuro-musculo-squelettique, par des ajustements vertébraux et articulaires. L’ajustement chiropratique, pratiqué principalement avec les mains, sert à éliminer les interférences du système nerveux et à rétablir le fonctionnement optimal de la physiologie du corps humain, misant alors sur sa capacité inhérente à se maintenir en santé sans médicaments ni chirurgie (homéostasie). La chiropratique « met l’accent sur la relation entre la structure (principalement la colonne vertébrale) et la fonction telle que coordonnée par le système nerveux. »(1)

Notion de base chiropratique

Le système nerveux est responsable de l’envoi, de la réception et du traitement des influx nerveux, courant électrique qui parcourt les nerfs jusqu’au cerveau, qui en retour dicte au corps ses mouvements, réactions et sensations. Son rôle est de contrôler l’ensemble des muscles du corps humain, de gérer les informations sensorielles et de réguler le fonctionnement des organes.
La chiropratique s’appuie donc sur la notion qu’une interférence à la circulation de l’influx nerveux, qui alimente chacune des cellules, tissus et systèmes du corps humain, peut occasionner des problèmes de santé. Le rétablissement de la circulation normale de l’influx nerveux, par des soins chiropratiques, permettra au corps humain d’utiliser sa capacité inhérente à enclencher les processus de récupération, de cicatrisation et de guérison à son plein potentiel. En savoir plus sur le système nerveux, cliquez ici.
LA SUBLUXATION VERTEBRALE
Le complexe de subluxation vertébrale (CSV) désigne un mauvais fonctionnement de l’articulation entre deux vertèbres, qui s’accompagne généralement d’une perte de qualité du mouvement articulaire.

Le complexe de subluxation vertébrale est le résultat d’une interférence neurologique due à une mauvaise biomécanique et un mauvais alignement des vertèbres.

Ce dérangement vertébral provoque une irritation au niveau du nerf affecté. Ceci empêche le signal nerveux de circuler adéquatement entre le cerveau, les muscles et les organes du corps, créant ainsi un déséquilibre neuromusculosquelettique.

Bref, le complexe de subluxation vertébrale aura pour effet de causer un mauvais fonctionnement de l’articulation affectée, pouvant provoquer de la douleur localement, mais aussi une diminution de la fonction des structures (organes, muscles, tissus, etc.) desservies par le(s) nerf(s) émergent(s) du segment affecté. Le corps répondra généralement par une contracture musculaire afin de stabiliser la région douloureuse.

LES 5 PRINCIPAUX ASPECTS DE LA SUBLUXATION VERTÉBRALE

  1. Cinésiopathologie vertébrale : mouvement anormal ou mauvaise position des vertèbres;
  2. Neuropathophysiologie : fonction anormale du système nerveux (interférence nerveuse);
  3. Myopathologie : fonction musculaire anormale;
  4. Histopathologie : fonction anormale des tissus mous (disques, ligaments);
  5. Pathophysiologie : dégénérescence de l’organisme (arthrose).

CAUSES DE LA SUBLUXATION

    • Émotionnelle, physique, chimique
    • Mauvaise posture de travail
    • Mouvements répétitifs
    • Soulèvement de charge inadéquat
    • Mauvaises habitudes de sommeil : dormir sur le ventre ou les bras au-dessus de la tête
    • Mauvaise alimentation (stress chimique)
    • Stress émotionnel
    • Environnement toxique : pollution, produits ménagers, cigarette, etc.
    • Traumatismes physiques : accidents d’automobile, chutes, opérations, etc.
    • Traumatismes à la naissance
  • Etc.
Les vertèbres et les articulations de la colonne vertébrale
Si elles subissent un traumatisme, les vertèbres et les articulations de la colonne vertébrale deviendront une source d’interférence à la transmission de l’influx nerveux en provenance du cerveau.  Un accident, une chute, une traction inégale, la tension, le surmenage, les mauvaises habitudes de vie ou tout autre facteur susceptible de provoquer un léger désalignement d’une ou de plusieurs vertèbres, peut entraîner un dérèglement du système nerveux. Une entrave au chemin parcouru par ce dernier aura pour conséquence de perturber l’organisme et peut donc entraîner divers problèmes de santé.
En savoir plus sur l’efficacité de la chiropratique selon la condition, cliquez ici.

L’ajustement chiropratique

L’ajustement chiropratique englobe les différentes techniques que peut utiliser le docteur en chiropratique pour rétablir le bon fonctionnement vertébral et articulaire et de ce fait, soulager la pression et l’irritation du système nerveux. La restauration de la mobilité des articulations permet au corps de retrouver son état normal de fonctionnement. L’ajustement que pratique le chiropraticien pour corriger la subluxation vertébrale nécessite une grande dextérité de même qu’une connaissance approfondie de l’anatomie humaine, qu’il acquiert au fil de sa formation rigoureuse de niveau doctoral.

«Quand j’ai vu ce que Greg et Dave ont dit, sur » TPI « , c’est l’avenir du golf pour les jeunes en 2013  », «Je pense que les golfeurs seront à l’aise avec l’idée qu’une Meilleure santé et fitness, ils pourront améliorer leur jeu, mais la plupart des golfeurs n’ont pas de régime de travail. Ils ont tendance à tout simplement se retrouver dans la salle de gym. Ils ne comprennent pas totalement la connexion corps-swing,  « TPI »  . « 

Travaillez sur vous pour faire équilibrer votre corps VOUS DEVEZ comprendre vos forces et vos faiblesses physiques. Si vous jouez d’une mauvaise rotation, vous pouvez également travailler plus longtemps, mais il ne manque pas tant que vous modifiez votre apparence.

Au TPI  nous évaluons TOUJOURS physiquement, un joueur avant même de ce qu’ils doivent faire, ce qui est essentiel. Quay vous ESSAYEZ de faire changement

Greg apparait fréquemment sur le « Golf Channel » dans le cadre du « Titleist Performance Institute » de hebdomadaire Emissions TV. La série de séminaires TPI certification est un fait que Greg est un des Conférenciers les plus demandés en matière de santé de golf et de remise en forme. Il a donné des conférences, dans plus de 21 pays et a été présent sur de nombreux parcours et dans des publications de presse.

Bienvenue à la grande ressource de l’internet pour la santé du golf, la remise en forme et le swing. TPI vous améliorez votre section de jeu et votre rôle à la dernière étape de la liste des experts TPI partout dans le monde. Il suffit de cliquer sur votre choix de sujet ci-dessous et de commencer à améliorer votre jeu Aujourd’hui.

Click ci-dessous   venez apprendre plus sur les équilibres courants avec PEUVENT conduire à des inefficacités mécaniques dans votre golf, et vous mettre en risque de blessure. 

Battantes Caractéristiques

  • Actif Leg abaissement Côté actif Etendu jambe droite RaiseActif jambe droite RaiseLevée de jambe droite active Avec l'aide de modèle (pied)
  • Levée de jambe droite active Avec l'aide de modèleGenou Supine poitrine activeGenou Supine actif poitrine Avec l'aide de modèleAVANCEE Ballon de Stabilité Push-Up
  • A-Frame ExtensibleAutre Leg délimitationAlternant Fentes Avec haltères aériennes.Alternants Supermans
  • Cheville Inversion Eversion Avec l'aide de modèle - AssisEssuie-glaces de Brise La Cheville Toutes Directions - Séance longueEssuie-glaces de cheville versez-Inversion - Assis Une longueCheville Essuie-glaces Inv-Eve Avec modèle - Assis Une longue
  • A-bennesAssistée Dorsiflexion de chaîne ferméeSquats de la assistée - FMTFentes Assistée
  • Assistée de rotation tibialeAssistante Flexion de l'épaule Avec PA permanente
DES ARTICLES

Conseils pour se garder en pleine santé

1-    Si vous éprouvez de la douleur à un muscle ou une articulation, la première chose à faire est de mettre de la glace.

2-    Faites de l’exercice physique au moins 3 fois par semaine.

3-    Adoptez une bonne posture de sommeil en dormant sur le dos ou sur le côté.

4-    Optez pour une posture de travail ergonomique.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, les personnes qui souffrent de douleurs chroniques sont quatre fois plus susceptibles de souffrir de dépression ou d’anxiété. Entre 30% et 60% d’entre elles connaîtront en effet un épisode dépressif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *