ACADEMYCONSEILS DU PROLES PLUS LUS

Les experts du Putting

ALIGNEMENT BALLE PUTTING

Voici des conseils et secrets d’experts pour engranger les points et améliorer votre handicap sur les greens.

LIVRE GRATUIT LA REGULARITE

https://marketing.i-golf-pro.com/inscription-2-iputtpro/

Professionnels comme amateurs sont unanimes sur le fait que le putting est un élément primordial pour améliorer sensiblement son handicap ou pour rendre une carte de scores compétitive.

C’est en effet sur le green que tout se joue.

S’améliorer au putting ce n’est pas simplement caler une mécanique sur un contact et un déplacement du putter. C’est apprendre à percevoir dans son corps comment on fonctionne pour lire, viser, diriger et doser un putt.
Partir dun apprentissage perceptif pour tendre vers une mécanique et non l’inverse.

Et malgré l’apparente « facilité » de l’exercice, on s’aperçoit très souvent qu’avoir un putter en mains est tout sauf une partie de plaisir.

Si, pour le professionnel, le jeu long demeure son fonds de commerce, une grosse semaine au putting lui permettra de s’immiscer dans le haut du leaderboard et il jouera très souvent la victoire finale le dernier jour.

Pour le joueur amateur, compter ses putts sur 18 trous est essentiel. L’objectif raisonnable étant à l’arrivée de tourner à 36 putts par tour, soit deux putts sur chaque green. Si vous êtes en dessous, persévérez. Vous êtes sur la bonne voie.

En revanche, si vous êtes au-dessus, il faut d’urgence perfectionner ce secteur de jeu.

FACE DU CLUB AU PUTTING ?
On parle souvent de la face de club face à la cible !

Pourtant, si l’on regarde la cible, on développe deux habiletés de précision hors normes en swinguant en aveugle. D’abord le dosage et ensuite une mémoire corporel d’ajustement du corps.

Comme quoi viser et plus important que d’aligner la face de club !

Faites le test de 1 à 8 m. Plus de ips, plus de soucis d’alignement, etc…

C’est un peu comme dans beaucoup de sport, on regarde la cible sans se préoccuper du reste.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici quelques points à maîtriser disséqués par Julien Xanthopoulos, ex-joueur du Circuit européen.

https://youtu.be/8admyIWZTFg?t=201
  • Comment jouer les putts courts

Les joueurs amateurs, mais aussi parfois les joueurs professionnels, peuvent vivre un véritable enfer sur les putts­ ­apparemment anodins, positionnés entre 1 et 3 mètres du trou. Pour éviter les catastrophes, les astuces sont heureusement nombreuses.

Le point technique :

« Le critère le plus important est la direction, et ce qui influence le plus cette même direction est l’orientation de la face de club à l’impact, explique Nicolas Allain. Là vers où celle-ci est dirigée, la balle partira. Pour y parvenir, il vous faut vérifier que vous êtes bien aligné au départ en visualisant par exemple une ligne de la balle pour vous aider. »

Le bon exercice à suivre :

« Le poussé de balle est très intéressant, poursuit Nicolas Allain. Sur un putt de 2 mètres à plat, faites rouler la balle en direction du trou sans faire votre montée, mais juste en poussant la balle. Cet exercice vous apprendra à faire rouler cette balle droite vers le trou. Il vous apprendra aussi à maîtriser l’orientation de la face de votre putter à l’impact. »

L’erreur à ne pas commettre :

« Sur les putts courts, même si ceux-ci vous ­paraissent “donnés”, n’oubliez jamais d’effectuer deux ou trois coups d’essai. Pour vous imprégner du ressenti et trouver le bon dosage. 

N’oubliez pas non plus de toujours garder les yeux sur la balle au moment de l’impact. »

Vérifiez votre position:

Le putting est très personnel et améliorer son putting va dépendre de chacun d’entre nous.
Cependant, il y a certaines caractéristiques qui sont communes parmi les grands putters S’inspirer de ces caractéristiques vous aidera à développer un bon putting.
Si vous voulez développer une mécanique de putting qui marche, il est recommandé au début de suivre les fondamentaux :

  • dans la position à l’adresse et alignement, c’est à dire vos yeux sur la balle, les épaules square
  • la face du putter square et perpendiculaire à la ligne de putt.

Au golf, en général, 80% des erreurs proviennent d’une mauvaise position quand on adresse la balle.

Mouvement de Putting

golf ball direction

Contrôler la distance http://bcove.me/7btk2al5

Putts à moins de 3m du trou

Contrôler la distance à moins de 3m est la clé pour améliorer son score. En effet, vos statistiques de putts rentrés augmente de façon importante et vous gagnez (ou regagnez) en confiance.
Si vous avez de la confiance pour les putts courts, vous aurez de la confiance pour les pits plus longs; et si vous savez que vous pouvez rentrer le putt ou éviter les 3 putts, vous vous sentirez plus en confiance pour le coup d’approche.
La conséquence est que le golfeur est dans une spirale positive, d’où moins de pression et donc un jeu plus solide.

Ci-dessous un exemple comment utiliser son corps et ses pieds pour étalonner les distances à moins de 3m
Ensuite, en conditions réelles, vous avez juste à compter les pas de la balle au trou et vous saurez exactement jusqu’où monter le putter et à quel rythme pour atteindre la distance optimale (40cm derrière le trou).

ENTRAINEZ-VOUS À REPRODUIRE UN BACKSWING RÉPÉTITIF À UN RYTHME IDENTIQUE À L’INTÉRIEUR POUR ÉVITER D’ÊTRE GÊNÉ PAR LES CONDITIONS EXTÉRIEURES.

En effet, si vous vous entrainez sur un green réel,, le backswing et le rythme peuvent être altérés par le vent, la rosée, si vous êtes légèrement en montée ou en descente.

Putts à plus de 3m du trou :

Comment contrôler la distance quand on est loin du trou ?

Il faut aller jouer sur le parcours, faire des essais d’amplitude et observer les distances parcourues.
Très important: il faut garder le même rythme que pour les putts à moins de 3m. C’est surtout le tempo qui créera les différences dans les distances !
L’erreur commune est de trop accélérer pour des putts longs de peur de ne pas faire la distance.

Exemple, vous êtes à 10m du trou avec un plateau en montée: faites une amplitude équivalente à 11m et vous ne serez pas loin du trou !